Accueil > Présentation du Comité PECO

Charte du Comité PECO

Les membres du Comité PECO (Comité pour les Partenariats avec l’Europe Continentale), mettent au centre de leur démarche, le respect et la défense des droits de l’homme et font leur préambule de la Déclaration universelle des droits de l’homme qui inspire la Convention européenne des droits de l’homme et les autres documents fondamentaux de l’Organisation des Nations Unies (ONU), du Conseil de l’Europe et de l’Organisation pour la Sécurité et la Coopération en Europe (OSCE).

Les membres du Comité PECO favorisent dans leur activité ce qui sert le renforcement de la démocratie civique et sociale, ainsi que l’instauration et la consolidation du régime de droit dans les Etats de l’Europe continentale.

Les membres du Comité PECO fondent leur action sur la justice sociale et, dans ce but, défendent les principes d’une répartition équitable des ressources et des richesses et l’objectif d’éradiquer la faim et la misère.

Les membres du Comité PECO ont comme but commun, en s’appuyant sur l’engagement citoyen des populations qui les composent, de conforter et de renforcer l’organisation démocratique des régions et des nations de l’Europe continentale, de promouvoir et de développer les sociétés civiles et de respecter les identités culturelles, sociales et ethniques.

Les membres du Comité PECO sont porteurs d’une vocation solidaire qui prend en compte les besoins et les priorités des communautés auprès desquelles ils sont présents ; ils accordent une attention particulière à la participation des partenaires locaux dans la mise en œuvre, la réalisation et l’évaluation des projets et programmes qui leur permettent de développer leurs propres capacités.

Les membres du Comité PECO accordent une attention particulière à la réduction des inégalités entre les hommes et les femmes, à la protection et à l’application des droits de l’enfant, à la défense des minorités et à venir en aide aux groupes défavorisés ou vulnérables.

Les membres du Comité PECO se fixent pour but commun de mutualiser leur savoir-faire, leur connaissance du terrain et des gens et les résultats de leur action sociale, économique, culturelle et citoyenne.

Les membres du Comité PECO, pour défendre les principes qui les unissent, s’engagent :

a) à respecter les buts du Comité (article 2 des Statuts), convaincus que l’échange d’expériences et que des liens transversaux peuvent avoir un important effet d’entrainement, utile et nécessaire à l’efficacité des actions engagées par chacun d’eux.

b) à favoriser la diffusion, l’enseignement et la popularisation de ces principes à travers leur action quotidienne.

c) à priviligier des partenariats directs avec la société civile et à suciter un engagement et une participation réelle des ONG locales afin de donner sa pleine valeur à l’idée de partenariat.

d) à coordonner leurs interventions avec celles d’autres membres du Comité PECO, pour rendre celle-ci plus efficaces, et à former des collectifs opérationnels, chaque membre gardant son identité propre.

e) à chercher à mettre en place des partenariats participatifs avec pouvoirs publics nationaux en garantissant l’indépendance des ONG locales.

f) à créer les conditions d’une approche professionnelle de la conduite des opérations, s’ajoutant au potentiel du volontariat associatif qui anime leur activité.